News & newsletter
18 juillet 2019

Rencontre & mobilisation autour des océans

Fin juin, une rencontre tripartite a réuni l’envoyé spécial des Nations-Unies pour les océans, l’Institut océanographique Paul Ricard et la fondation Veolia pour renforcer la mobilisation autour de la cause des océans. L’occasion de rappeler l’importance cruciale des océans dans notre équilibre climatique et environnemental.

Rencontre & mobilisation autour des océans

Parce qu’il absorbe les émissions de CO2, l’océan joue un rôle vital dans notre écosystème. Il est, avec les forêts, l’un des poumons de notre civilisation. Mais le dérèglement climatique met à mal cet équilibre. Un rapport du groupe d'experts de l'ONU sur le climat (Giec) sur les océans est d’ailleurs attendu en septembre. « Une respiration sur deux provient d'oxygène produit par l'océan », rappelle Peter Thomson, envoyé spécial pour les océans du secrétaire général de l'ONU.

Le représentant onusien était l’invité fin juin de Patricia Ricard, présidente de l’Institut océanographique Paul Ricard (IOPR) et administratrice de la fondation Veolia, sur l’île des Embiez, dans le Var, en présence de Thierry Vandevelde, délégué général de la fondation Veolia. Les discussions, menées avec plusieurs acteurs très impliqués en Méditerranée, ont porté sur les leviers de mobilisation susceptibles d’être actionnés. Au cœur des échanges : la biodiversité marine, la lutte contre les pollutions marines, les effets des polluants émergents sur le milieu marin, la pollution par les plastiques...

Les océans figurent parmi les priorités de la fondation Veolia qui soutient Tara Océans de longue date, Plastic Odyssey, premier bateau propulsé aux déchets plastiques, l’appel à projets et la plateforme d’échanges BeMed, Sea Plastics ou encore le programme de revitalisation de la biodiversité marine Remora. Avec l’Institut océanographique Paul Ricard, des tests sont également menés pour expérimenter de nouvelles formes d’aquacultures

L’océan est notre seconde chance. Le protéger durablement permettra de garder les pieds sur… Terre.