News & newsletter
20 juin 2019

La fondation Veolia décerne ses 11e Prix de la Solidarité Etudiante

Ils portent un projet de solidarité internationale ou locale, sont étudiants et en phase avec les valeurs de la fondation Veolia… Quatre lauréats, distingués parmi 128 candidats issus du monde entier, ont reçu les 11e Prix de la Solidarité Etudiante le 17 juin dernier. Un palmarès marqué par l’engagement et l’innovation.

Prix de la Solidarité Etudiante 2019 - les lauréats avec Antoine Frérot

Avec 128 dossiers reçus, le Prix de la Solidarité Etudiante a battu cette année son record. Parmi ces nombreux projets, onze avaient été préselectionnés pour une présentation orale suivie de questions/réponses avec les membres du jury. In fine, quatre associations étudiantes lauréates ont reçu un prix des mains d’Antoine Frérot, Président-Directeur général de Veolia, Laurent Auguste, Directeur développement, innovation et marchés, Jean-Marie Lambert, Directeur des ressources humaines, et Thierry Vandevelde, Délégué général de la fondation Veolia.

Avec son projet “Les Recyclettes”, l’association Recup’ (université de Bordeaux) valorise les déchets organiques en milieu urbain en distribuant des composteurs Bokashi pour transformer en appartement les déchets en compost. Elle a remporté le 1er Prix.

Le deuxième trophée a été remis à Recup-Eau Vietnam (Centrale Nantes) pour son projet REV Action, dédié au recyclage du plastique via une machine unique. Avec la Rev-machine, l’association veut permettre aux  villageois de Liên Son 2, au Sud du Vietnam, d’utiliser une broyeuse, une extrudeuse, une presse à injecter et un compresseur pour traiter les déchets plastiques.

Envol Vert, de l’association Perunidad (Centrale Supélec), a reçu le troisième prix pour son projet de sensibilisation et d’agroforesterie dans les provinces rurales de Chanchamayo et Satipo au Pérou.

Enfin, un Prix du public, décerné après un vote en ligne ouvert à tous, a été remis à Sea Plastics (AgroParisTech), qui mène un travail d’échantillonnage des microplastiques en Méditerranée pour améliorer la connaissance scientifique sur cette pollution encore mal connue.

> Plus d'information sur le Prix de la Solidarité Etudiante.