Un nouveau havre de paix pour les enfants de Delhi

L'association Chaya France crée un nouveau foyer pour les enfants des rues de Delhi, forte de son expérience avec Tara Boys, un foyer à taille humaine pour seize garçons âgés de moins de 16 ans qui retrouvent aujourd'hui le chemin de l'école et d'une vie normale.

« Le projet de Chaya France fait suite à un premier foyer d'enfants, très réussi, et à la volonté de l'association d'élargir ses actions dans ce domaine. Je suis heureuse que nous puissions contribuer à l'éducation et au bien-être des enfants pauvres de la région de Delhi. »

Priyanka Bhat

En partenariat avec Onyva, une ONG indienne, l'association Chaya France, créée en 2006 par un psychologue français installé en Inde, a initié et a géré le foyer Tara Boys pour les enfants abandonnés de Delhi. Il s'agit d'une petite structure d'hébergement accueillant un maximum de 20 garçons. C'est un concept innovateur en Inde : les enfants abandonnés sont généralement hébergés dans de grandes institutions où ils font face à une violence comparable à celle qu'ils rencontrent dans la rue, car il y a trop peu de personnel pour prendre soin d'eux. À Tara, les garçons trouvent un entourage quasi familial avec le personnel et les bénévoles de l'association, bénéficient d'une alimentation équilibrée et de soins médicaux adaptés, et sont soutenus pour reprendre leurs études. Seize garçons de 6 à 16 ans vivent dans le foyer Tara Boys depuis 2009. Ils ont été intégrés dans les meilleures écoles de Delhi et ont réussi à rattraper le niveau scolaire de leur groupe d'âge.

Un abri, des soins médicaux et psychologiques, de l'affection et une éducation

Chaya France met en place un nouveau foyer pour 20 petits garçons et petites filles, âgés de 5 à 10 ans : Tara Tots. Selon les principes qui ont présidé à la création de Tara Boys, c'est une structure de petite taille, conçue comme une famille, offrant sécurité, santé et éducation aux enfants des rues, mais adaptée à un âge plus précoce. La maison est louée dans le sud de Delhi, dans une zone proche de Tara Boys, et équipée selon des normes d'hygiène et de sécurité propices aux jeunes enfants. Le personnel et les bénévoles recrutés sont formés et encadrés par une équipe commune aux deux foyers : le directeur de Tara, le coordonnateur de l'éducation, l'administrateur et l'expert-comptable. Les enfants pris en charge bénéficient d'un bilan médical et sont soignés en fonction. Ils peuvent également accéder à une aide psychologique leur permettant de surmonter les violences qu'ils ont pu subir dans la rue et retrouver leur estime de soi et la confiance envers les autres. Leur programme d'activité est défini en fonction de leur âge et assure un équilibre entre le temps consacré au repos, au jeu, aux activités physiques et éducatives et au travail scolaire.

Les fonds nécessaires à la création de Tara Tots ont été recueillis auprès de particuliers, d'entreprises et d'institutions auxquels la fondation Veolia s'associe, certaine de contribuer au développement d'une association qui a fait la preuve de son professionnalisme avec Tara Boys.