News & newsletter
28 avril 2016

Séisme en Equateur : la Fondation se mobilise pour fournir de l’eau aux sinistrés

Les victimes du tremblement de terre qui a frappé l’Equateur le 16 avril se comptent par centaines. Face au sinistre, les volontaires français de la fondation Veolia et leurs collègues équatoriens interviennent sur place pour apporter de l’eau potable aux populations touchées.

Veoliaforce en Equateur-1
Répondant à la demande d’assistance internationale lancée par les autorités équatoriennes, le ministère français des Affaires étrangères a affrété le 23 avril un avion avec 30 militaires de la Sécurité civile. La Fondation s’est associée à cette mobilisation en mettant à disposition trois unités mobiles de traitement d’eau et une équipe de cinq experts Veoliaforce.

 A la demande de la Senagua (Société nationale de distribution des eaux), nos volontaires ont déployé deux Aquaforce 500 dans la commune de Calceta (22 000 habitants), à 6 heures de route de Guyaquil, dans la province de Manabi. Une équipe de volontaires d'Interagua (filiale locale de Veolia) se relaie en permanence aux côtés des volontaires français.
Veoliaforce en Equateur-3
Les unités mobiles produisent, depuis trois jours, 40 000 litres par jour pour l'alimentation locale grâce à deux rampes de distribution et pallient en partie le réseau défaillant. Une Aquaforce 5 000 vient d’être mise en eau et permet dès à présent la production de 40 000 litres d'eau supplémentaires. Elle va alimenter, par camions-citernes, des villages touchés par le séisme dans un rayon de 30 km.
 
Aquaforce 500 FR
 
De son côté, Interagua est intervenue dès le 16 avril en mettant à disposition des populations locales 26 camions-citernes d’eau potable. Ses experts ont rapidement remis en service l'usine de traitement d’eau de la ville de Manta, au nord de Guayaquil, et rétabli l'eau potable à Manabi. Une seconde équipe s’est coordonnée avec la Senagua[1] pour inspecter l'usine de traitement des eaux d’Estancilla à Sucre, qui alimente les villes de Bahia de Caraquez, San Vicente, Calceta, Junin et Tosagua.
 
Aquaforce 5000 FR
 
*
* *
Plus d'informations :
Veoliaforce en Equateur
PDF - 2.59 Mo
Avril 2016
 

[1] Senagua est l'autorité publique en charge de gérer les ressources en eau de l’Equateur.