Ressources médias
Actualités
18 avril 2018

La Fondation et Médecins Sans Frontières testent l’Aquaforce 15000 en Ouganda

En mars dernier, la fondation Veolia a installé en Ouganda pour la première fois une Aquaforce 15 000 pour alimenter un camp de réfugiés. Avec son partenaire Médecins Sans Frontières, elle a testé avec succès la dernière née de la gamme des unités mobiles de traitement de l’eau en urgence conçues par la Fondation.

  • Mission Veoliaforce en Ouganda 2018
  • Mission Veoliaforce en Ouganda 2018
  • Mission Veoliaforce en Ouganda 2018
  • Mission Veoliaforce en Ouganda 2018
  • Mission Veoliaforce en Ouganda 2018


Au Nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), un conflit pousse les habitants à fuir leur lieu de vie en traversant le lac Albert pour rejoindre la rive ougandaise. La situation s’est particulièrement dégradée début 2018. Le camp de réfugiés créé sous l’égide de l’ONU à Kyangwali, en Ouganda, a vu sa population passer de 40 000 à 70 000 personnes en quelques semaines.

La dégradation des conditions sanitaires s’est accompagnée d’une épidémie de choléra. Au 22 février, 535 cas suspects et 22 décès avaient été signalés dans le camp de réfugiés de Kyangwali.

Marie Girandier en mission Veoliaforce en Ouganda (2018)
Marie Girandier, 40 ans, est chef de projet OTV pour le traitement des eaux industrielles. Biologiste de formation, elle a suivi le stage de form...

C’est dans ce contexte que Médecins Sans Frontières (MSF), qui apporte une assistance médicale aux populations locales et réfugiées, a sollicité la fondation Veolia pour intervenir à ses côtés afin de fournir de l'eau potable de qualité. Une volontaire Veoliaforce et un chef de projet de la Fondation ont passé deux semaines sur place avec les équipes MSF pour installer une Aquaforce 15000. Dernière née de la gamme des unités mobiles de traitement de l’eau conçues par la Fondation, cette station a nécessité deux ans de développements et de tests. Elle permet d’alimenter jusqu’à 15 000 personnes avec 20 litres/jour aux normes OMS.

Déployée aux abords du camp de Kyangwali, elle a rapidement atteint une production de 100 m3/jour, permettant à la fois d’alimenter la population locale et de renforcer l’accès à l’eau des réfugiés du camp à l’aide de rampes de distribution et de camions citernes.

Outre la validation technique de l’Aquaforce 15 000, la mission est un succès : l’augmentation de la quantité et de la qualité de l'eau de consommation distribuée a contribué à contenir l’épidémie de choléra. L’action coordonnée des différents acteurs présents sur place a par ailleurs permis de réduire le nombre de cas recensés par MSF.