Ressources médias
Actualités
18 avril 2016

2 000 compteurs et des volontaires à Massy

La lutte contre le choléra commence parfois à quelques mètres de chez soi… Les 11 et 12 février derniers, une vingtaine de volontaires franciliens de la Fondation ont participé à une opération de manutention pour adapter des compteurs d’eau à une prochaine utilisation en République Démocratique du Congo. La Fondation y mène un vaste programme de lutte contre le choléra.

Massy Boulons 1
Christophe, Boris, Sylvie, Shade, Marc, Helena, Sébastien, Sophie, Bertrand, Benoit, Ludovic, Bénédicte… Ils ont été nombreux à répondre présents à l’appel de la Fondation pour participer à une opération de manutention à l’entrepôt de Massy en février dernier.
 
De quoi s’agissait-il ? Dans le cadre de travaux d’accès à l’eau menés en République Démocratique du Congo (RDC), la Fondation a récupéré 2 000 compteurs d’eau auprès du Sedif. Mais pour les installer, une opération s’avérait nécessaire : ôter la tête émettrice présente sur chacun des compteurs. Autant dire rien de très compliqué mais 2 000 manipulations à réaliser... Accueillis par du café et des viennoiseries, les volontaires qui ont bien voulu se prêter au jeu ont permis de réaliser l’opération en quelques heures.

Ces nouveaux équipements seront installés dans la province du Sud-Kivu pour sécuriser la production d’eau potable. A terme, c’est un réservoir de stockage, 50 km de réseau, 100 bornes-fontaines et 2 000 branchements neufs qui seront mis à disposition des habitants d’Uvira. Or privilégier un meilleur accès à l’eau, c’est lutter contre le choléra, comme l’a récemment démontré un partenaire de la Fondation. L’humanitaire commence parfois à sa porte…
 
Massy Boulons 3
Pour en savoir plus sur le programme de lutte contre le choléra mené par la Fondation en RDC, consultez le site de la Fondation.