Les fiches de lecture du Prix du Livre Environnement 2012

Habiter

Auteur : Michel SERRES
Editeur : Ed. Le Pommier / Novembre 2011, 192 pages
Prix : 39 €


Partageons nos solutions économiques et écologiques !
Depuis l'embryon lové dans le ventre de sa mère, jusqu'aux métropoles qui couvrent la Terre de leurs lumières permanentes, les humains ont inventé de nombreuses façons d'habiter.
Mais les animaux et, plus étonnant, les végétaux avaient déjà exploré de nombreux modes d'habitat. Michel Serres nous dévoile les secrets de ces architectures séduisantes et multiples, nous en montre le sens et les mots, et esquisse ainsi le monde de demain.
Une maquette très originale met en regard les textes, faciles à lire, et les images dans toute leur splendeur!
Magnifique illustration, mêlant photos, oeuvres d'art et d'architecture, dessins, etc.
A propos de l’auteur
Professeur à Stanford University, membre de l'Académie française, Michel Serres est l'auteur de nombreux essais philosophiques et d'histoire des sciences, dont les derniers, Temps des crises, Biogée et Musique ont été largement salués par la presse. Il est l'un des rares philosophes contemporains à proposer une vision du monde qui associe les sciences et la culture.

 

Biomimétisme - Quand la nature inspire des innovations durables

Auteure : Janine M. Benyus
Editeur : Traduit de l'anglais par Céline Sefraoui
Ed. Rue de l'échiquier, Coll. Initial(e)s DD / Mai 2011, 408 pages
Prix : 23 €


Le livre de référence pour tous les scientifiques ou ingénieurs qui cherchent à innover en s'inspirant de la nature.
Le biomimétisme est une approche scientifique révolutionnaire qui consiste à imiter les plus belles inventions de la nature — l'efficacité énergétique de la photosynthèse, la solidité du corail, la résistance des fils de soie de l'araignée, les propriétés adhésives des filaments de la moule — pour les adapter au service de l'homme. Dans Biomimétisme (Quand la nature inspire des innovations durables) — le livre qui a rendu cette théorie populaire à travers le monde — , Janine M. Benyus nous fait découvrir des applications efficaces et respectueuses de l'environnement, développées par des chercheurs pionniers dans les domaines de l'agriculture, des matériaux, de l'informatique, de l'industrie, etc. Elle nous révèle surtout la merveilleuse richesse de la nature, et nous incite à mieux l'observer pour...l'imiter.
A propos de l’auteure
Née en 1958 aux États-Unis, Janine M. Benyus est une biologiste américaine, diplômée en gestion des ressources naturelles. Elle a développé une théorie scientifique, le biomimétisme, qu'elle a rendu populaire grâce au succès de son livre Biomimicry, Innovation Inspired by Nature. A la tête d'un bureau de consultants en innovation, elle est aujourd'hui sollicitée par des entreprises comme General Electric, Hewlett Packard, Nike, etc. Janine M. Benyus vit à Stevensville, dans le Montana.

 

Repenser la pauvreté

Auteurs : Esther Duflo, Abhijit Banerjee
Editeur : Traduit de l'anglais par Julie Maistre
Ed. Seuil, coll. Les Livres du nouveau monde / Janvier 2012, 432 pages
Prix : 24 €


Un livre événement, qui relance le débat sur les moyens de lutter contre la pauvreté dans le monde tout autant que l'espoir de parvenir à l'éradiquer.
Entre promotion du marché et assistance, les solutions imaginées par les économistes pour lutter contre la pauvreté n'ont pas produit les miracles attendus. Cet échec pourrait-il être dû aux failles des théories plutôt qu'au caractère écrasant de la tâche ? C'est cette hypothèse que défendent les auteurs. Les experts ont pris l'habitude de décider à la place des pauvres de ce qui est bon pour eux sans prendre la peine de les consulter. Abhijit V. Banerjee et Esther Duflo ont initié la démarche inverse. Plutôt que de s'interroger sur la cause ultime de la pauvreté, ils se sont intéressés aux choix qu'opèrent les pauvres en matière de consommation, de mode de vie et d'éducation afin de tester expérimentalement l'efficacité des méthodes préconisées pour améliorer leur sort. Faut-il distribuer gratuitement de la nourriture aux quelque 800 millions de personnes qui vivent avec l'équivalent ou moins de un dollar par jour ? Vaut-il mieux donner ou vendre les moustiquaires qui protègent du paludisme ? La microfinance est-elle le remède espéré pour sortir des « pièges de la pauvreté » ?
À distance des réflexes partisans, ce livre aborde ainsi le défi du combat contre la pauvreté comme une série de problèmes concrets qui, une fois correctement identifiés et compris, peuvent être résolus un à un.
A propos des auteurs
Abhijit V. Banerjee est professeur en économie du développement, conseiller honoraire auprès de la Banque mondiale et du gouvernement indien.
Esther Duflo est médaillée John Bates Clark 2010 et première titulaire de la chaire « Savoirs contre pauvreté » au Collège de France.
Ils ont cofondé et codirigent J-PAL, laboratoire d'action contre la pauvreté, au MIT.

 

La Troisième révolution industrielle - Comment le pouvoir latéral va transformer l'énergie, l'économie et le monde

Auteur : Jeremy Rifkin
Editeur : Ed. Les Liens qui Libèrent / Février 2012, 415 pages
Prix : 24 €


La révolution industrielle fondée sur le pétrole et les autres énergies fossiles est entrée dans une dangereuse « fin de partie » : les prix énergétiques et alimentaires grimpent, le chômage reste élevé, l'endettement des consommateurs et de l'État monte en flèche, la reprise ralentit. Confrontée à la perspective d'un second effondrement de l'économie mondiale, l'humanité cherche désespérément un plan stratégique capable de la conduire vers un avenir économique durable.

Dans ce livre, Jeremy Rifkin montre que la fusion de la technologie d'Internet et des énergies renouvelables peut créer une puissante dynamique de « troisième révolution industrielle ». Il nous demande d'imaginer un monde où des centaines de millions de personnes produisent leur propre énergie verte à domicile, au bureau, à l'usine et la partagent sur un « Internet de l'énergie », de la même manière que nous créons et partageons en ligne aujourd'hui de l'information.
Rifkin explique comment les cinq piliers de la troisième révolution industrielle vont créer des milliers d'entreprises et des millions d'emplois ; ils vont aussi impulser une réorganisation fondamentale de nos économies et des relations humaines : le passage du pouvoir hiérarchique au pouvoir latéral va changer notre façon de commercer, de gouverner la société, d'éduquer nos enfants et de nous engager dans la vie civique.

La vision de Rifkin influence déjà la communauté internationale. Le Parlement européen a publié une déclaration officielle appelant à la mettre en oeuvre, et certains pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine préparent leurs propres initiatives pour opérer une transition rapide vers ce nouveau paradigme économique.
La Troisième Révolution industrielle analyse magistralement la nouvelle ère économique qui s'annonce, et présente également les personnalités et les acteurs - chefs d'État et de gouvernement, PDG d'entreprises mondiales, entrepreneurs sociaux et ONG - qui s'en font les pionniers sur toute la planète.
A propos de l’auteur
Jeremy Rifkin, l'un des penseurs de la société les plus populaires de notre temps, est l'auteur de dix-huit best-sellers, dont Une nouvelle conscience pour un monde en crise, Le Rêve européen, L'Âge de l'accès, L'Économie hydrogène ou La Fin du travail.
Ses livres ont été traduits en plus de trente-cinq langues. Rifkin conseille l'Union européenne et des chefs d'État du monde entier. Il est maître de conférences au Programme de formation des dirigeants d'entreprise de la Wharton School (université de Pennsylvanie) et président de la Fondation sur les tendances économiques (Foundation on Economic Trends, Washington, DC).



La ville frugale

Auteur : Jean Haëntjens
Editeur : FYP Editions / Octobre 2011, 142 pages
Prix : 19,50 €


C'est dans les villes que se joue en grande partie l'invention d'un mode de développement plus frugal. Or le projet de « ville durable » se heurte aujourd'hui à deux difficultés majeures : son coût et son acceptabilité par des citoyens demandeurs d'espace et de mobilité.
Une ville frugale est une ville qui serait à la fois économe en ressources, désirable, et abordable. Paradoxalement, l'accumulation de ces contraintes ne complique pas l'équation. Elle permet au contraire de mieux formuler les défis, et donc de leur trouver des réponses.

Celles-ci concernent l'habitat, l'îlot, le quartier, les équipements publics et commerciaux, la nature dans la ville, l'espace public, les transports collectifs, les transports individuels, les modes doux et ludiques et l'organisation des centralités. Pour chacun de ces thèmes, l'auteur montre, en s'appuyant sur des exemples concrets, qu'une organisation différente permettrait d'augmenter le niveau de satisfaction tout en réduisant les consommations d'espace, d'énergie et d'argent public. L'exploitation simultanée de toutes ces marges laisse même entrevoir la faisabilité technique de modèles urbains (car il y en aurait plusieurs) consommant quatre fois moins d'énergie que nos villes européennes actuelles.

La principale difficulté est d'ordre politique. Pour faire émerger de tels modèles, il faut intervenir simultanément et en cohérence sur un grand nombre de leviers - transports, plan d'urbanisme, règlementation, tarification, action foncière...- et jouer à la fois sur la technologie, l'organisation des systèmes et les comportements. Cela implique de mobiliser de nombreux acteurs - élus, techniciens, promoteurs, opérateurs de transports, habitants, ...- ayant des objectifs et des intérêts différents.
Le livre décrit les méthodes de mobilisation utilisées par les villes européennes les plus novatrices - Barcelone, Copenhague, Bilbao, Bordeaux, Nantes, Lyon...- et montre qu'elles tendent à converger. Ces villes « tissent » leur frugalité en utilisant un clavier opérationnel d'une très grande richesse.
En somme, la recherche de frugalité est un métier. Si l'urbanisme frugal peut s'appuyer sur des principes, ceux-ci doivent être adaptés à chaque situation. Ce livre ne propose donc pas un modèle urbain « clef en main » mais une boite à outil qui permettra à chacun - élu, technicien, citoyen, étudiant - de transformer ses rêves de villes en projet réalisable.
A propos de l’auteur
Jean Haëntjens, économiste et urbaniste, a dirigé une agence d'urbanisme et assuré la responsabilité de grands projets urbains. Il s'intéresse depuis dix ans aux stratégies des villes durables, thèmes sur lesquels il a déjà publié plusieurs livres (Le Pouvoir des villes et Urbatopies) et de nombreux articles (revues Urbanisme, Futuribles, Place Publique, Urbia).
Il est régulièrement sollicité comme intervenant par des administrations, des universités ou des villes européennes. Un de ses livres a été nominé par le Prix du livre pour l'environnement (en 2008). Un autre a reçu la mention « coup de cœur » (en 2010).

 

La solidarité écologique

Auteur : Raphaël Mathevet
Editeur : Ed. Actes Sud / Janvier 2012, 216 pages
Prix : 20,10 €


Notre époque connaît une phase d'épuisement des ressources naturelles, d'altération de nos liens à la nature, de déficit de relations sociales, de perte de sens au sujet de notre « être au monde ». Nous ne pensons plus nos interdépendances, c'est-à-dire que nous ne vivons plus nos solidarités écologiques. Si nous voulons nous sauver nous-mêmes, il nous faut les reconsidérer, revisiter notre rapport aux humains et aux non-humains et les prendre en compte dans notre relation au monde.
A propos de l’auteur
Raphaël Mathevet est écologue et géographe. Chercheur au CNRS, il travaille sur la conservation de la biodiversité, la gestion concertée des aires protégées et des usages multiples des ressources naturelles. Il coordonne et participe à plusieurs programmes de recherche interdisciplinaire sur les interactions entre nature et sociétés. Il est l'auteur d'une centaine de publications scientifiques et de Camargue incertaine : science, usages et nature (Buchet Chastel, 2004).

 

Le journal intime d'un arbre

Auteur : Didier Van Cauwelaert
Editeur : ED. Michel Lafon / Octobre 2011, 300 pages
Prix : 19 €


Il s'appelait Tristan, il avait trois cents ans, il avait connu toute la gamme des passions humaines. Une tempête vient de l'abattre, et c'est une nouvelle vie qui commence pour lui.

Planté sous Louis XV, ce poirier nous entraîne à la poursuite du terrible secret de ses origines. Des guerres de religion à la Révolution française, de l'affaire Dreyfus à l'Occupation, il revit les drames et les bonheurs dont il a été le témoin, le symbole ou la cause.
Mais, s'il est prisonnier de sa mémoire, il n'en reste pas moins lié au présent, à travers ce qui reste de lui : des racines, des bûches, une statue de femme sculptée dans son bois, et les deux êtres qui ont commencé à s'aimer grâce à lui...
Comment « fonctionne » un arbre ? De quoi se compose sa conscience, de quelle manière agit-il sur son environnement ? Son récit posthume nous fait voir le monde, la nature et les hommes d'une manière nouvelle, par le biais d'une pensée végétale qui évolue au rythme d'un véritable suspense.
Captivant, drôle et poignant, Le Journal intime d'un arbre apporte une réponse inédite à une question universelle : quelle est, pour un arbre comme pour un être humain, la meilleure façon de ne pas mourir ?
A propos de l’auteur
Prix Goncourt pour Un aller simple, Didier Van Cauwelaert a vendu plus de cinq millions de livres traduits dans une trentaine de langues. Après Hors de moi, adapté avec succès au cinéma sous le titre Sans identité (interprété par Liam Neeson et Diane Kruger), quatre autres de ses romans sont en train de devenir des films : L'Évangile de Jimmy, Attirances, Rencontre sous X et Les Témoins de la mariée.
Il nous offre avec ce nouveau roman l'un de ses meilleurs livres et nous invite, à travers le regard d'un arbre, à penser la vie autrement.

 

Cessons de tuer la terre pour nourrir l'homme !

Auteur : Jean-Marie Pelt
Editeur : Ed. Fayard / Mars 2012, 216 pages
Prix : 18 €

Pour en finir avec les pesticides

Le « Grenelle de l'environnement » a prévu de réduire de moitié l'utilisation de pesticides à l'horizon 2018. Maintes questions se posent en effet depuis des années sur leurs effets sur la santé, et il est tout à fait probable que la disparition totale des abeilles dans certaines régions est due à leur emploi intensif. Aussi doit-on envisager dès à présent le remplacement de ces produits, que ce soit dans les vastes exploitations agricoles, dans les jardins grands et petits des « rurbains », voire dans ces cultures miniatures qui agrémentent les balcons et terrasses des citadins. De nouvelles stratégies doivent permettre à ces adjuvants de la vie, de la beauté et de la fécondité des plantes, qui font aujourd'hui l'objet d'intenses recherches (stimulation des défenses naturelles des végétaux, utilisation de produits peu ou pas nocifs, développement de plantes qui « dépolluent » les sols, symbiose avec des champignons, etc.), d'éviter le recours systématique à des produits chimiques.

Botaniste et fervent écologiste avant l'heure, Jean-Marie Pelt fait ici le point sur l'ensemble de ces perspectives prometteuses et parfois très originales dont certaines sont d'ores et déjà mises en oeuvre à travers le monde.
A propos de l’auteur
Professeur émérite de biologie végétale et de pharmacologie à l'Université de Metz, Jean-Marie Pelt est président de l'Institut européen d'écologie. La plupart de ses livres sont publiés aux éditions Fayard.

 

(R)évolutions - Pour une politique en actes

Auteur : Lionel Astruc
Editeur : Ed. Actes Sud, Coll. Domaines du possible / Février 2012, 304 pages
Prix : 20,30 €


Cet ouvrage propose une alternative aux programmes à court terme des candidats aux élections présidentielles de 2012 et offre une vision concrète de ce à quoi notre société pourrait ressembler d'ici trente ans si nous prenons un véritable virage écologique et humain, ainsi que les moyens de la mettre en œuvre.

Agriculteur, écrivain et penseur français d'origine algérienne, Pierre Rabhi défend un mode de société plus respectueux de l'homme et de la nature. Il soutient le développement de l'agroécologie à travers le monde pour contribuer à l'autonomie, la sécurité et la salubrité alimentaires des populations. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont Graines de possibles, co-signé avec Nicolas Hulot (Calmann-Lévy, 2005), Paroles de terre (Albin Michel, 2006), Conscience et environnement (Editions du Relié, 2006), ou encore Du Sahara aux Cévennes (Albin Michel, 2007). Actes Sud a publié Manifeste pour la Terre et l'Humanisme (2008 ; Babel° 1057), Vers la sobriété heureuse (2010) et Tous candidats ! (2011).
A propos de l’auteur
Journaliste et auteur, Lionel Astruc se consacre aux thèmes de l'écologie et de l'économie solidaire. Il a écrit une dizaine d'ouvrages dont la plupart sont des enquêtes de terrain sur les filières de produits « durables » (alimentation, mode, tourisme...), en France et dans le monde. Il est notamment l'auteur de Manger local (Actes Sud, 2011) et de (R)évolutions (Actes Sud, 2012).

 

Comment nous sommes devenus écolos

Auteur : Léonard Laborie
Editeur : Ed. Ellipses / Août 2011, 192 pages
Prix : 10 €


Nous sommes devenus des petits hommes verts. « L'écologie et la génération née dans les années 1970 sont passées de l'enfance à l'adolescence et à l'âge adulte en même temps » écrit l'auteur. Ce livre offre une plongée au coeur de cette transformation profonde et, finalement, rapide de nos consciences. Transformation qui exprime l'urgence écologique mais aussi l'efficacité de la communication environnementale.
Une communication dont les Verts ne sont pas, loin de là, les seuls dépositaires et bénéficiaires.
A propos de l’auteur
Léonard Laborie est historien, chargé de recherche au CNRS. Ses travaux portent principalement sur l'histoire internationale des réseaux de communication aux XIXe et XXe siècles.

 

Eloge du génie créateur de la société civile - Tous candidats !

Auteur : Pierre Rabhi
Editeur : Ed. Actes Sud, en coédition avec Colibris, coll. Domaine du possible / Novembre 2011, 64 pages
Prix : 7 €


Dans ce petit opuscule, Pierre Rabhi expose les motivations profondes qui les ont poussés, lui et ses proches collaborateurs, à lancer une campagne parallèle lors de l'échéance électorale française de 2012. Toutefois, cette décision ne répond pas à un acte de politique politicienne ; bien au contraire, elle doit permettre à tous ceux qui oeuvrent concrètement pour un changement bénéfique de la société d'être enfin entendus. Face aux événements planétaires générateurs de détresse et de violence, Pierre Rabhi affirme que le temps des consciences éclairées, déterminées, agissantes et tranquilles est venu. Hors de tout précepte ou dogme, et s'appuyant sur sa propre expérience de vie, il soutient qu'en dépit des apparences nous pouvons faire advenir le monde auquel nous aspirons si nous le voulons de tout notre être. Tous, chaque jour, dans chacun de nos choix les plus quotidiens, nous sommes les meilleurs candidats à la construction d'une société respectueuse des êtres humains et de la nature.
A propos de l’auteur
Agriculteur, écrivain et penseur français d'origine algérienne, Pierre Rabhi est un des pionniers de l'agriculture biologique et l'initiateur de l'agro-écologie. Il défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles accessibles à tous et notamment aux plus démunis, tout en préservant les patrimoines nourriciers. Depuis 1981, il transmet son savoir-faire dans les pays arides d'Afrique, en France et en Europe, cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux populations. Il est aujourd'hui reconnu expert international pour la sécurité alimentaire et a participé à l'élaboration de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification. Il est le fondateur de Colibris - Mouvement pour la Terre et l'Humanisme. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont Paroles de Terre, du Sahara aux Cévennes, Conscience et Environnement, Manifeste pour la terre et l'humanisme (2008) et Vers la sobriété heureuse (2010), tous les deux parus aux éditions Actes Sud.


 

Mention Jeunesse

 

La grande aventure des animaux

Auteur : Henning Wiesner - Illustrateur : Günter Mattei
Editeur : Ed. Petite Plume de carotte / Novembre 2011, 148 pages
Prix : 22,50 €


A partir de 8 ans
En ouvrant pour la première fois les pages de ce livre, on pourrait être amené à penser que l'on vient de tomber dans un ouvrage naturaliste ancien pour les enfants : gravures aussi précises que délicates, dessins pastels à la fois savants et précieux...
Et l'on se prend à feuilleter chaque double page les unes après les autres pour le plaisir des yeux, comme on regarderait un beau livre d'images.
Et puis l'on s'aperçoit que tous ces dessins, au-delà de leur beauté, nous racontent mille et une choses sur les animaux du monde, leur diversité, leur vie, leur comportement, leurs secrets et leurs exploits.
Alors, irrésistiblement, on plonge dans les secrets de la girafe, on revient sur les records des oiseaux migrateurs, on repart en compagnie du gibbon acrobate, on suit les étapes de la vie du manchot empereur...

On retisse aussi peu à peu tous les liens qui unissent la faune et les hommes au fil des millénaires, au fil des évolutions de notre rapport à la nature aussi. Et l'on réalise alors que l'on s'est fait envoûter par ce grand beau livre de connaissance pour enfant...
A propos des auteurs
Henning Wiesner, vétérinaire allemand, a dirigé le zoo Hellabrunn de Munich pendant près de 30 ans. Toute sa vie, il s'est battu pour la réintroduction des animaux dans leur milieu naturel. À ce titre, il a été consultant scientifique pour de nombreux zoos et organisations de protection des animaux dans le monde entier.
Günter Mattei a travaillé comme designer et illustrateur pour de nombreuses maisons d'éditions et agences de publicité. Ce livre est sa deuxième collaboration avec Henning Wiesner. Ses somptueuses illustrations invitent le lecteur à un véritable face à face avec les animaux.

 

Le travail secret de la nature

Auteur : Nathalie Tordjman - Illustrateur : Yves Calarnou
Editeur : Ed. Belin, Coll. Les savoirs juniors / Mars 2012, 70 pages
Prix : 14,50 €


A partir de 10 ans

Avez-vous déjà pris le temps d'observer le travail de la nature ? Qu'elles soient minutieuses ou pharaoniques, les actions que la nature mène depuis des millénaires passent souvent inaperçues à nos yeux. L'auteur a donc décidé de rendre justice à cet incessant labeur en nous dévoilant les plus remarquables travaux de la nature... dont l'homme essaie parfois de s'inspirer. Car la nature a le don de résoudre chaque problème par des solutions bien adaptées, qui respectent toutes les formes de vie et utilisent sans gaspillage matériaux et énergie. Découvrez comment la pluie assure le nettoyage des sols et pourquoi les hommes ont besoin de stations d'épuration, comment les arbres retiennent naturellement la terre et pourquoi les hommes tentent de repousser le désert, comment les chaînes alimentaires assurent l'équilibre de l'écosystème et pourquoi les hommes doivent lutter contre les ravageurs. Et savez-vous que le plancton végétal produit la moitié de l'oxygène que l'on respire et qu'il faut 1 400 ans à la nature pour livrer de l'eau propre ?
Des textes clairs et concis, accompagnés de photographies, d'illustrations et de schémas, vous invitent à voir la nature sous un autre oeil ! Avec, en bonus, 12 fiches pratiques : évaluer la qualité de l'air en observant les lichens et optimiser la culture des plantes en les associant n'auront plus de secret pour vous !

Un album documentaire qui invite à l'émerveillement, tout en sensibilisant les jeunes lecteurs à la fragilité de la nature et à la nécessité de protéger notre environnement.
A propos des auteurs
Nathalie Tordjman, journaliste spécialiste de la nature et de l'environnement, est l'auteur de nombreux livres pour petits et grands.
Bricoleur et grand voyageur, Yves Calarnou est surtout un peintre et un illustrateur des plus reconnus (certaines de ses oeuvres sont exposées à Beaubourg !). Au fil de sa longue carrière, il a illustré un grand nombre d'albums et de documentaires, maniant souvent l'humour avec délectation.

 

Grrreeny - Vert un jour, vert toujours

Auteur : Midam
Editeur : Ed. MAD Fabrik / Mai 2012, 48 pages
Prix : 10,95 €


Grrreeny aurait pu avoir une enfance de jeune tigre tout à fait normale. Mais après avoir nagé par hasard dans un lac pollué par la radioactivité, il est devenu vert. Un accident qui a tout naturellement poussé Grrreeny à s'intéresser aux questions qui entourent la biodiversité dont il fait partie.
 
A propos de l’auteur
Comme Hergé et Franquin, c'est dans la commune bruxelloise d'Etterbeek que Michel Lendent, dit Midam, voit le jour en 1963.
Enfant, il adore les monstres et rêve de devenir camionneur pour pouvoir travailler la nuit et écouter l'émission radio « Les routiers sont sympas » dans son 30 tonnes.
Mais lorsqu'à 18 ans, il choisit l'orientation de ses études, il se tourne, un peu par hasard, vers des spécialités artistiques. D'abord en architecture d'intérieur durant un an, puis en photographie.
C'est finalement en illustration qu'il décroche un diplôme à Saint-Luc, célèbre école de la capitale belge.
Mais la révélation de Midam en tant que dessinateur et scénariste de BD devra attendre. Après ses études d'illustration, il fait son service militaire dans la Force Navale Belge en tant que dessinateur-décorateur. S'ensuivent des années de galère et de petites commandes pour différents revues et journaux.


 

La vie des arbres

Auteur : Francis Halle
Editeur : Ed. Bayard, Coll. Les petites conférences / Septembre 2011, 80 pages
Prix : 12 €


L'écologie racontée à tous

Francis Hallé nous entretient ici de sa passion pour les arbres. La science des arbres, il la possède ; la beauté des arbres, il la contemple ; l'ingéniosité des arbres et leur faculté de se sortir de toute situation difficile, il s'en émerveille ; leur manière d'occuper l'espace, il ne cesse de l'observer. Il sait pourtant que les arbres sont loin d'avoir révélé tous leurs mystères.

Son propos est aussi celui d'un spécialiste de l'écologie, notamment tropicale, sa passion l'ayant mené jusqu'aux Tropiques, et d'un grand défenseur des forêts primaires, jamais exploitées par l'homme, qui ne représentent plus que 5 à 10% des forêts de la planète.

A propos de l’auteur
Francis Halle est botaniste et dendrologue. Biologiste, il a enseigné de longues années à l'institut botanique de Montpellier. Il est spécialiste de l'écologie des forêts tropicales et de l'architecture des arbres. Il a mené l'aventure du Radeau des cîmes : il a séjourné avec son équipe à plusieurs dizaines de mètres du sol, pour percer quelques mystères biologiques. Il est l'auteur notamment de Plaidoyer pour l'arbre (Actes Sud) et Aux origines des plantes (Fayard).


 

Wangari Maathai, la femme qui plante des millions d'arbres

Auteur : Franck Prevot - Illustratrice : Aurélia Fronty
Editeur : Ed. Rue du monde, Coll. Grands portraits / Mai 2011, 48 pages
Prix : 17 €


Pour les 8-15 ans

Des couleurs et des lignes magnifiques pour mettre les enfants sur les pas de cette Kenyane hors du commun devenue Prix Nobel de la paix.
Wangari Maathai est bien plus qu'une « planteuse d'arbres ». Aujourd'hui âgée de plus de 70 ans, elle reste une femme engagée dans son siècle.
Ardente combattante du droit des femmes en Afrique, elle continue de porter haut et fort les couleurs de la démocratie, de la non-violence, de la parole libre, de l'émancipation, parfois au péril de sa vie ou de sa liberté.

Parallèlement, elle n'a jamais cessé « son » combat, celui qui l'a rendu célèbre : persuadée bien avant la « mode verte » qu'en préservant la Terre, on protège les hommes, elle lance en 1977 une opération, à la fois vaste et symbolique, de reboisement de l'Afrique par les femmes. 30 millions d'arbres ont déjà été plantés. Cet engagement de chaque instant, mené avec constance depuis plus de trente ans, a été brillamment salué par le comité Nobel en 2004, qui lui a offert son plus beau prix : celui de la Paix.
Les couleurs d'Aurélia Fronty accompagnent superbement l'itinéraire hors norme de cette pionnière, première femme d'Afrique de l'Est à décrocher un doctorat de sciences. Une grande scientifique résolument humaniste, passionnée par la Terre et les humains qui la peuplent. Une figure incontournable en cette année 2011 placée par l'ONU sous le signe de la forêt.
 

A propos des auteurs
Franck Prévot est né en 1968 dans l'Ain. Avec Wangari Maathai, il partage ce goût des autres et de la nature. Il est instituteur dans la Drôme et a publié une douzaine de livres. C'est le premier texte qu'il écrit pour Rue du monde.
Aurélia Fronty est née en 1973. Elle dessine, peint, crée depuis toujours. Séduite par l'art brut africain, elle aime les lignes simples. Elle peaufine avec soin ses couleurs. C'est son 5e titre à Rue du monde.


 

Fiches lecture - Hors sélection

Juste un baiser

Auteur : Denis Tillinac
Editeur : Ed. Guéna-Barley / Octobre 2012, 173 pages
Prix : 17 €


Le président de la République s'enfuit de l'Élysée. Un grand patron est accusé du viol d'une servante d'hôtel. Une ville est douloureusement confrontée à sa mémoire. Une Polonaise de Chopin ressuscite un amour juvénile. Une aristocrate revendique orgueilleusement son esclavage. Un crime procure à son auteur une joie inespérée. Au fil de ces nouvelles, Denis Tillinac dévoile les ambiguïtés du désir, l'absolutisme de la passion, les ressorts de la nostalgie, les caprices du destin. Humbles ou puissants, ses personnages sont reconnaissables : leurs émotions, leurs réactions, leurs sentiments pourraient être les nôtres. Certains sont inquiétants, d'autres pathétiques. Presque tous sont amoureux, fut-ce d'un songe. Ou d'une haine. Ou d'un souvenir. Ou de leur ego. Denis Tillinac les met en situation de rupture avec ironie et tendresse.
Ce styliste nous fait tour à tour sourire, frémir, espérer, soupirer. Son étude de mœurs est cruelle mais les êtres qu'il peint valent infiniment mieux que la société qui les bride. Il ne les juge pas, il s'insinue comme un voyeur dans les méandres de leur intériorité. Ce livre marque le retour à la pure littérature d'un écrivain réputé frondeur, que sa fougue a pu entraîner dans des polémiques parfois subalternes.
A propos de l’auteur
Denis Tillinac est né en 1947 à Paris. Écrivain, journaliste, éditeur, il est diplômé de l'Institut d'études politiques de Bordeaux. Il a travaillé comme journaliste à La Dépêche du Midi, dans les années 1970. Il en a tiré un récit : Spleen en Corrèze, paru en 1979, où l'on voit notamment Jacques Chirac sillonner ses terres électorales. Il a été éditorialiste à Madame Figaro et reporter dans plusieurs journaux.
Depuis 1979, il a publié une quarantaine de livres (romans, récits, essais), dans lesquels on reconnaît sa plume vive et impertinente, sensible et tendre aussi, qui lui vaut une belle réputation littéraire et l'a doté d'une dizaine de prix.

 

Un sport vert pour ma planète

Auteurs : Didier Lehenaff et Sandrine Legendre
Editeur: Ed. Chiron / Février 2012, 320 pages
Prix : 27 €


100 mesures concrètes pour bonifier l'impact écologique du sport et des sportifs

Que trouve-t-on dans ce livre ? Partant d'un constat de plus en plus alarmant, les auteurs apportent, au fil des pages, des solutions concrètes à mettre en place, de la prise de conscience à l'action individuelle et collective : « Un livre qui fait prendre conscience aux sportifs, organisateurs, animateurs et responsables de clubs, fédérations, sponsors, médias et grand public des impacts multiformes de leurs usages du sport sur l'environnement, et les incite à redéfinir ensemble les contours et les missions du sport, vers davantage de respect de soi-même, des autres, de la Planète Terre et de ses ressources aujourd'hui en danger. »
A propos des auteurs
Didier Lehénaff est professeur agrégé d'EPS, président de SVPlanète et concepteur des Eco-Games ; organisateur sportif depuis 25 ans, il a par ailleurs présidé l'Union européenne de triathlon pendant près d'une décennie.
Sandrine Legendre est professeure d'EPS, pratiquante multisport et environnementaliste engagée.

 

Dérèglement climatique et ressources en eau

Auteur : Nguyen Tien-Duc
Editeur : Ed. Johanet / Janvier 2012, 128 pages
Prix : 25 €


Le climat de la Terre s'est-il déréglé ? Si oui, quelles en sont les causes ? Quelles sont les conséquences et sont-elles déjà visibles ? Y a-t-il urgence à s'en préoccuper ? Qui s'en préoccupe et comment ?
Autant de questions que l'on se pose lorsque l'on constate aux quatre coins de la planète la multiplication d'événements climatiques extrêmes, comme vagues de chaleurs, sécheresses, inondations, typhons, cyclones ou ouragans, aux effets particulièrement marqués pour la ressource naturelle la plus précieuse au monde qu'est l'eau.
Au lendemain de la dix-septième conférence sur l'évolution du climat de l'O.N.U. à Durban, en Afrique du Sud, et à l'heure où la France se prépare à accueillir à Marseille le 6e Forum mondial de l'eau et à prendre part à Rio au troisième Sommet de la Terre, où sera examiné l'avancement des engagements pris par la communauté internationale sur la protection de la planète, vingt ans plus tôt, l'ouvrage de Nguyen Tien-Duc fait le point de nos connaissances sur ces questions, avec pertinence et un grand sens de pédagogie.
On se rendra compte que les solutions pour contenir le risque d'emballement du climat existent. Basées sur la solidarité et la responsabilité partagée, elles nécessitent de toute la communauté internationale des sacrifices. Leur mise en œuvre se heurte aux traditionnels affrontements entre pays développés et pays émergents. La crise économique mondiale actuelle constitue en outre un prétexte à ne pas agir.
A propos de l’auteur
Expert reconnu, membre de l'Académie de l'eau, ancien responsable des relations internationales de l'agence de l'eau Seine-Normandie, Nguyen Tien-Duc est un habitué de ces rencontres au sommet consacrées à la plus vitale de nos ressources naturelles.
Mettant à profit des années d'expérience et de connaissance du terrain, il fait, avec un grand souci de rigueur et de clarté, le point sur les nombreux enjeux dont les dérèglements climatiques sont porteurs sur l'ensemble de la planète et nous invite tous à plus de volonté, plus d'audace, pour conjurer les menaces que les dérèglements climatiques annoncés font peser sur nos ressources en eau.

 

Pour une 6e République écologique

Auteur : Sous la direction de Dominique Bourg
Editeur : Avec : J. Bétaille, L. Blondiaux, M.-A. Cohendet, J.-M. Fourniau, B. François, P. Marzolf, Y. Sintomer.
Ed. Odile Jacob / Octobre 2011, 208 pages
Prix : 18 €


Alors que l'ampleur de la crise écologique impose une nouvelle ambition pour l'humanité, nos démocraties n'avancent qu'à petits pas. Or les dégradations en cours de la biosphère menacent nos conditions de vie et exigent un changement de cap rapide. Face à la nécessité d'anticiper et de réagir vigoureusement, certains s'interrogent sur l'efficacité de la démocratie, suggérant qu'un gouvernement autoritaire permettrait de relever plus aisément le défi. Notre ambition est au contraire de parier sur la démocratie, de l'approfondir et de la renouveler. Pour ce faire, il s'agit d'avancer des propositions concrètes permettant d'engager tous ensemble l'indispensable transition écologique. Ce livre refuse, ainsi, de choisir entre démocratie et environnement et ne propose rien de moins qu'une architecture institutionnelle nouvelle : une république écologique.
Cet ouvrage est le fruit d'une réflexion collective et transdisciplinaire conduite au sein de la Fondation pour la nature et l'homme.

 

Le travail, grand oublié du développement durable

Auteur : Rémi Bazillier
Editeur : Ed. Le Cavalier Bleu, Coll. eDDen / Septembre 2011, 224 pages
Prix : 19 €


« Le progrès social peut tout à fait se concilier avec l'efficacité économique et le respect de l'environnement. C'est l'idée motrice du développement durable. Plus de vingt ans après la création de ce concept, il est temps d'en rappeler certains fondements. »
Le travail et l'emploi sont les grands oubliés du développement durable. Pourtant, leur prise en compte est essentielle pour que le développement économique et le respect de l'environnement ne se fasse pas aux dépens de certaines catégories de travailleurs ou, au niveau international, de certains peuples. Et il convient pour cela de clarifier, d'expliquer et de lever un certain nombre de préjugés.
Ainsi, dans le domaine économique, a-t-on longtemps considéré (et certains le considèrent encore), que les droits au travail sont un obstacle à la croissance. Il n'en est rien. Dans de nombreux cas au contraire, l'amélioration des conditions de travail, le respect du travail décent permettent l'amélioration des conditions économiques.
De même, dans le domaine de l'environnement, on pointe souvent du doigt les fermetures d'usine qui laissent des centaines de salariés au chômage. C'est oublier que les politiques d'amélioration de l'environnement sont aussi créatrices d'emploi.
Le développement durable est à l'œuvre, en train de façonner la société de demain. Pour que cette transition réussisse, il est indispensable qu'elle n'oublie pas le travail.
A propos de l’auteur
Rémi Bazillier est économiste, maître de conférences à l'université d'Orléans et chercheur au Laboratoire d'Économie d'Orléans (LEO). Il est l'auteur d'une thèse sur les liens entre normes fondamentales du travail et développement économique. Il a publié des articles dans plusieurs revues internationales comme World Development, Journal of Development Studies ou Revue française d'économie.

 

La décompression, des solutions après le krach

Auteur : Philippe Desertine
Editeur : Anne Carrière Editions / Octobre 2011, 496 pages
Prix : 20 €


L'espoir est le premier « mot d'économie » que doivent apprendre les jeunes générations !
Paradoxe dans cette période où s'accumulent les mauvaises nouvelles ? Pas tant que cela. Il est vrai que les enfants d'aujourd'hui ne vivront plus jamais comme leurs aînés, il est vrai que la gravité de la crise oblige à une refondation complète du système économique international. Et alors ? nous dit Philippe Dessertine, est-ce si grave de devoir inventer de nouveaux paradigmes, de proposer d'autres fonctionnements, moins stressants, plus tournés vers l'humain, vers son accomplissement ?
Notre chance est peut-être de ne plus avoir le choix.
La dette mondiale atteint des niveaux tels qu'il ne sera plus possible d'attendre davantage pour y faire face. Les avertissements montent sans arrêt des marchés, des agences de notation, pour exprimer toujours la même exigence : remboursez ! Cela tombe bien ; l'autre compte à rebours, celui du dérèglement climatique, nous oblige aussi à penser, à consommer différemment.
Nous avons dix ans pour faire les choix engageant un avenir bien plus lointain. Décennie cruciale à l'échelle de la planète, où la finance, la technologie, le social, la mondialisation, la démographie doivent être intégrés dans un même raisonnement.
Dans cet ouvrage, aucune dimension n'est occultée ; aucun tabou, aucune censure ne restreignent le diagnostic ou les propositions. La démarche est décapante, elle est aussi dérangeante pour tous.
Oui, les solutions existent pour que l'espoir demeure entier, elles doivent être envisagées avec lucidité - et enthousiasme !
A propos de l’auteur
Philippe Dessertine est professeur à l'université de Nanterre et directeur de l'Institut de haute finance à Paris. Il publie régulièrement des tribunes dans les journaux nationaux (Le Figaro, Le Monde, Libération, La Tribune), intervient en tant qu'expert dans de nombreuses émissions télévisées (Mots croisés, C dans l'air, Questions d'actualité...) et est un invité récurrent sur RMC, France Inter, RTL et Europe 1.
Il travaille à Paris mais vit à Bordeaux.