L'insertion sociale et professionnelle au service de la solidarité internationale

Depuis 2003, Ateliers sans Frontières, atelier d'insertion sociale et professionnelle, confirme sa réussite en diversifiant ses activités de recyclage dans le domaine informatique. Avec, au final, la création d'emplois supplémentaires et de possibles débouchés en région.

« Ateliers sans Frontières, créée par un ancien de l'École supérieure de commerce de Paris, est une association sérieuse, efficace et innovante. Le projet de diversification vers l'informatique est bien construit tant économiquement que techniquement. Les partenariats qu'elle conclut lui garantissent des débouchés. »

Pascal Lermechin

L'originalité d'Ateliers sans frontières réside dans sa volonté d'assurer deux missions complémentaires : œuvrer pour l'insertion professionnelle en France tout en participant à des actions de solidarité internationale. Le fruit du travail qu'elle propose dans l'Hexagone à des personnes en difficulté lui permet de fournir du matériel de qualité à des associations intervenant à l'étranger.

Pendant trois ans, l'activité d'Ateliers sans Frontières a essentiellement porté sur du matériel sportif. Depuis peu, elle a décidé de se diversifier en s'orientant vers la revalorisation d'ordinateurs usagés.

Objectifs : augmenter le nombre d'emplois (dix nouveaux postes à ajouter aux trente-deux actuels), proposer une nouvelle activité valorisante à ses salariés, et participer à la réduction de la fracture numérique entre le Nord et le Sud en équipant diverses structures dans les pays en développement avec le matériel informatique reconditionné dans son atelier.

Une première convention pour 2 500 ordinateurs annuels

Mais ce projet nécessite l'équipement d'un nouvel atelier. L'association déménage début 2004 dans un local plus vaste et mieux adapté. Elle sollicite la fondation Veolia, qui lui accorde 34 500 euros (budget total : 118 600 euros). Cette somme couvre le cloisonnement d'un espace fermé, protégé de la poussière générée par les autres activités, ainsi que l'équipement de postes de travail spécifiques au tri et au reconditionnement d'ordinateurs.

Côtés débouchés, les résultats ne se font pas attendre. Une première convention est signée avec l'ONG britannique Computer Aid International pour la livraison d'un conteneur de 225 ordinateurs fin octobre 2004. Par la suite, Ateliers sans Frontières fournira Computer Aid International tous les mois, soit plus de 2 500 ordinateurs par an. D'autres conventions sont en discussion. À terme, ces développements permettront, en plus des nouveaux postes d'insertion, d'embaucher deux encadrants techniques pour l'organisation et le suivi de l'atelier.

Une expérience qu'Ateliers sans Frontières espère pouvoir reproduire dans d'autres régions afin de créer toujours plus d'emplois en France et favoriser l'accès à l'informatique dans les pays en développement.

 
  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.

  • © 2004 Ateliers sans Frontières

    © 2004 Ateliers sans Frontières

    La solidarité ici et là-bas : en France, Ateliers sans Frontières crée des emplois d'insertion en remettant en état des équipements sportifs, du matériel paramédical et des ordinateurs revendus dans les pays en voie de développement.