Formation et mise en pratique pour accompagner le retour vers l'emploi

Le Secours populaire aide chaque année plus d'un million de personnes en France. Il gère notamment de nombreux chantiers d'insertion, dont l'un à Argentan porte un nom sans ambiguïté : "Retour à l'emploi".

« J'ai été impressionnée par le courage et le dévouement dont font preuve les responsables et les bénévoles accompagnateurs de la fédération du Secours populaire d'Argentan depuis 25 ans. Malgré d'inévitables échecs, ils n'ont jamais cédé au découragement dans leur mission : aider des êtres humains et des familles en grande difficulté à retrouver leur dignité. »

Sylvie Berloquin

La spirale est désormais connue : Argentan avait pour principale activité la fonderie et la métallurgie. En disparaissant, ce secteur a induit plus ou moins directement la fermeture d'autres entreprises : Moulinex, MIC (palettes bois, 600 employés), la Soudure moderne, Cegetex (bas et collants), etc. À leur tour, certains commerces du centre-ville ont mis la clé sous la porte. Aujourd'hui, faute d'emploi, de nombreux habitants se retrouvent dans une profonde détresse financière et psychologique.
Le Secours populaire de l'Orne accueille 1 800 familles défavorisées, dont environ 200 allocataires du RMI. Son programme "Retour à l'emploi" a concerné treize d'entre eux, âgés de 30 à 45 ans et disposant de bonnes compétences professionnelles et de capacités d'évolution. Il a consisté en une aide complète en vue d'une nouvelle insertion professionnelle. Pour accroître leurs chances de retour à l'emploi, ces personnes se sont vues attribuer dans l'association des postes d'animateurs des ventes transférables vers le secteur privé.
 

Des travaux pour mieux accueillir le public

Marie, secrétaire générale de la fédération départementale du Secours populaire de l'Orne, Claude, responsable des ateliers et une vendeuse en alimentation stagiaire.

Le programme a reposé, en effet, sur les activités déjà existantes de l'association (libre-service textile et alimentaire) qui ont été développées et professionnalisées pour l'occasion. Des conseillers ANPE se sont associés au recrutement et à l'accompagnement des bénéficiaires. Ces derniers ont suivi parallèlement des formations assurées par des entreprises partenaires : les supermarchés Champion et Intermarché.
Mais les locaux de l'association, situés en périphérie d'Argentan et installés dans un ancien garage, ont nécessité un réaménagement des surfaces afin d'y installer ateliers et bureaux.
Le Secours Populaire a par ailleurs fait l'acquisition de nouveaux équipements. L'investissement total étant de 45 000 euros, la fondation Veolia y a participé à hauteur de 22 000 euros.