Des ateliers pédagogiques pour les enfants de migrants de Suzhou

Hand in Hand, c'est l'histoire d'une rencontre, celle des étudiants du campus de Suzhou de la Sekma Business School et des enfants défavorisés de l'école primaire Xihu de Suzhou, dont l'ambition est d'établir un lien social fort entre deux mondes que tout éloigne.

En 2011, l'association Hand in Hand voit le jour à Suzhou sur le campus chinois de la Sekma Business School. Son objectif est double, outre l'amélioration des conditions d'enseignement de l'école primaire de Xihu, il semblait important aux étudiants à l'initiative du projet de sensibiliser le temps de leur séjour chinois (4 ou 8 mois) leurs camarades de l'école de commerce - managers et décideurs de demain - aux réalités et enjeux sociaux des pays en voie de développement.

En effet, les élèves de Xihu sont tous issus de familles de migrants, ceux que le Bureau des statistiques chinois nomme les « prolétaires issus de l'exode rural », une population précaire qui bien souvent ne peut avoir accès aux écoles, soins, logements car non en possession du hukou (permis de travail et de résidence délivré par les autorités). Suzhou est une des rares villes chinoises à accepter d'accueillir les enfants de migrants dans le cadre de la politique du rapprochement familial.


 

  • Association Hand in Hand de la Skema Business School

    Association Hand in Hand de la Skema Business School

  • Association Hand in Hand de la Skema Business School

    Association Hand in Hand de la Skema Business School

  • Association Hand in Hand de la Skema Business School

    Association Hand in Hand de la Skema Business School


 


 

Sensibilisation aux enjeux sociaux des pays en voie de développement

C'est ainsi que plus de 900 élèves ont depuis trois ans pu bénéficier de matériel scolaire mais aussi de journées pédagogiques axées développement durable animées par les étudiants de la Sekma Business School, à raison de deux par an. Une cadence que la directrice de l'école aimerait voir augmenter et un challenge pour l'association qui doit jongler avec les flux d'arrivée et de départ des étudiants - les équipes organisatrices sont renouvelées tous les 4 mois !

A dater de la rentrée 2014-2015, Hand in Hand proposera 8 journées par an (4 par semestre) où les enfants pourront participer à des ateliers pédagogiques et souhaite également organiser de l'aide au devoir, des rencontres avec des personnalités chinoises et des sorties scolaires.

Coup de cœur pour le jury du « Prix de la solidarité étudiante » qui décide de soutenir ce projet en lui attribuant une dotation pour l'acquisition du matériel technique et pédagogique nécessaire à la bonne marche des ateliers.

> Découvrez le Prix de la Solidarité Etudiante