Construction d'un vaisseau par allocataires du RSA et jeunes compagnons du Tour de France

Véritable lieu d'insertion et d'échanges, le chantier naval Jean-Bart regroupe allocataires du revenu de solidarité active (RSA) et jeunes compagnons charpentiers du Tour de France du devoir en vue de construire un vaisseau à taille réelle du XVIIe siècle au sein d'un parc historique et de loisirs à Gravelines, dans le département du Nord.

« Lors de ma visite du site, j'ai été plus que séduit par le projet, j'ai apprécié sa cohérence vis-à-vis des valeurs du Groupe et j'ai ressenti la nécessité de m'investir dans la démarche... »

Benoît Dujardin

L'association Tourville forte de près de 2 800 adhérents, originaires de toute la France et de plusieurs pays européens, a été créée en 1992. Son objectif est ambitieux : construire à l'échelle un vaisseau de ligne de 1er rang du XVIIe siècle, armé de 84 canons et d'une longueur de 57 mètres ! Une construction élaborée sur la base d'une compilation des planches de l'album de Colbert, d'une partie des données archéologiques issues d'épaves de la Hougue ainsi que divers devis d'époque. Cette construction, démarrée en 2002 sur la commune de Gravelines, au sein d'un village artisanal, sera intégrée dans un parc historique et de loisirs sur le thème des corsaires et de la marine de Louis XIV. Le vaisseau sera baptisé Le Jean Bart en hommage au corsaire et au grand officier de marine du Roi-Soleil.

Les travaux de construction progressent de manière significative

En juillet 2005, l'association Tourville signe un premier partenariat avec le conseil général du Nord et l'association Agirde Gravelines pour la mise en place d'un chantier école d'insertion pour 8 à 10 allocataires du RSA sur la base d'une convention établie pour trois ans (renouvelée pour 2009-2012). En 2009, l'association signe un second partenariat (renouvelé en 2011), avec cette fois-ci les compagnons du Tour de France du devoir pour embaucher de jeunes compagnons charpentiers en cours de consolidation de leurs compétences professionnelles. Enfin, en 2010, l'association Tourville intègre le projet européen Interreg des 2 mers Heroes 2C, dont l'objectif est l'insertion professionnelle, à travers la valorisation de la culture et du patrimoine maritime. Grâce à ces partenariats, les travaux de construction ont pu progresser de manière significative avec le façonnage et l'assemblage de nouvelles pièces de structures dont les plus spectaculaires pèsent 8 tonnes et font plus de 11 mètres de haut (étrave, étambot, arcasse, varangues,...). L'année 2012 et le premier semestre 2013 vont quant à eux permettre de façonner et positionner (de façon progressive et régulière) une vingtaine de nouveaux couples (varangues et genoux), qui concrétiseront de façon visuelle l'avancée du projet Tourville. Par ailleurs, parallèlement au chantier naval, l'association Tourville, en partenariat avec sa filiale commerciale Tourville développement a entamé l'aménagement des infrastructures (restaurant, boutiques, ...), qui composeront le village artisanal ainsi que le futur parc historique.

La fondation Veolia participe à ce projet social et culturel d'envergure régionale, nationale et européenne par une participation à l'achat de matériaux et à l'amélioration de la sécurité sur le site.