Associatifs et lycéens mobilisés pour apporter l'électricité

Au centre de l'île de Madagascar : Manandona. La nuit venue, dans le dispensaire de cette commune, les femmes mettent au monde leurs enfants à la lueur des bougies. Une association et un lycée technique angevins ont décidé de conjuguer leurs efforts et leurs compétences pour que cela change.

«  «La validité technique du projet est incontestable. D'une part, les lycéens de La Baronnerie ont déjà prouvé leur savoir-faire sur des projets similaires. D'autre part, la relative simplicité des installations constitue une garantie de réussite. Sans compter la motivation et la qualité de l'engagement des protagonistes !» . »

Jean-Claude Pennety

Situés à environ 200 km de la capitale, Antananarivo, ni l'école ni le dispensaire médical de Manandona ne bénéficient de l'électricité. Un problème majeur, notamment pour ce dernier dont 80 % de l'activité sont consacrés aux accouchements.

Pour venir en aide à la population locale dont la grande majorité vit en dessous du seuil de pauvreté, Anjou Madagascar se mobilise. Cette association, créée en 2002, regroupe en fait trois associations angevines engagées dans des projets solidaires sur l'île depuis plus d'une décennie. Pour mener à bien l'alimentation en électricité de l'école et du dispensaire de Manandona, elle s'est adjoint l'aide de la filière BTS électrotechnique du lycée de La Baronnerie d'Angers (que la Fondation a déjà soutenu lors de projets analogues en Inde et en Mauritanie).

Projet de développement : de la théorie à la pratique

Associatifs et lycéens mobilisés pour apporter l'électricité 6860,raw,7SD875-Anjou-Madagascar.jpg

Le principe est bien rodé. Les étudiants réalisent l'étude avec leurs enseignants pendant l'année scolaire : Manandona sera alimenté en électricité par un système photovoltaïque. Ensuite ils achètent, si possible sur place, les équipements nécessaires et vont mettre en œuvre l'installation pendant l'été.

Dans le cas présent, un ancien professeur d'électronique du lycée supervisera les travaux et assurera un suivi technique de l'installation, tout en prenant en charge l'intégralité de ses frais personnels de voyage et d'hébergement.

À la clé du projet, une réelle amélioration des conditions d'enseignement et de dispense des soins pour les habitants de Manandona. Le dispensaire, par exemple, sera doté d'un réfrigérateur pour conserver dans des conditions optimales les médicaments et les vaccins.