22 femmes aux commandes d'une micro-entreprise en Bolivie

Créée depuis 2003, l'association de l'ESSEC Mission Potosi a développé une compréhension des besoins et du contexte local de la région du sud-ouest de la Bolivie. Pour mener à bien ses initiatives au service de projets d'intérêts général et humanitaire, elle s'est ouverte aux étudiants des autres écoles (ENSAE, Polytechnique, ENS Cachan, Médecine), qui apportent leurs compétences aux projets.

Autonomie et stabilité au fil de l'aiguille

Suite à une étude de marché réalisée en 2009, l'association a constaté qu'une vingtaine de mères de familles de la ville minière de Potosi souhaitait créer leur activité de couture pour stabiliser les revenus de leur foyer provenant pour l'essentiel de l'activité minière, et leur assurer ainsi une autonomie financière.

Une formation en couture délivrée cette même année a donné les bases pratiques et techniques pour mener l'initiative à bien.

Une formation en gestion et comptabilité nécessaire pour rendre viable l'entreprise

La compétence ne suffisant pas pour assurer la viabilité de la micro-entreprise, l'accompagnement se poursuit en 2010 avec une préparation en gestion et comptabilité. L'organisation de l'enseignement dispensé en ateliers de formation par un professeur qualifié a été mise en place grâce aux solides partenariats établis avec des associations implantées à Potosi (Cepromin et KNH, notamment).

Dans sa démarche, la Mission Potosi reçoit l'appui du parrain du projet, opérateur de marchés à la direction Financement-trésorerie de Veolia qui apporte ses compétences en gestion financière et conseille l'association pour mener à bien ce projet pérenne de micro-entreprise.

80% de la dotation, attribuée par le jury du « Prix de la solidarité étudiante » 2010 a cette association, iront à l'achat des machines à coudre, les 20% restant servant à rémunérer le formateur.

Par ailleurs, l'entreprenariat social permet d'octroyer des prêts à faible intérêt, qui seront réinjectés pour développer l'activité des micro-entreprises en finançant l'achat de nouvelles machines à coudre.

Les étudiants dont l'implication est totale financent eux-mêmes leurs frais de transport et se déplacent sur le terrain chaque année pour suivre les projets.
Parallèlement, Mission Potosi mène des actions complémentaires auprès d'enfants de cinq centres d'accueil de la ville dans les domaines de la santé (organisation de visites médicales et de soins), habitat (pose de plaques photovoltaïques pour la fourniture d'eau chaude), accompagnement social (sensibilisation, éveil...) et micro-entreprise.

Des ateliers de boulangerie-pâtisserie s'ajoutent aux ateliers de couture

En 2010, la mission de l'association a permis d'évaluer l'avancée du projet de micro-entreprise mis en place l'année précédente. Les 22 femmes suivies à travers la formation de couture ont exprimé un besoin d'activité de micro-entreprise axé, non plus vers la couture, mais vers la boulangerie-pâtisserie. En effet, cette activité présente plusieurs avantages, comme le fait que les femmes ont déjà des compétences traditionnelles dans ce domaine.

En réalisant une étude auprès de plusieurs restaurants de la ville, il est apparu que l'offre de pâtisseries et de gâteaux était très limitée. Des gérants de restaurants ont exprimé leur vif intérêt pour acheter des pâtisseries et du pain frais au cours de l'après-midi.

L'association a donc mis en place deux ateliers de boulangerie-pâtisserie à Potosi. Elle a aussi continué l'activité de couture et participé à l'achat de mobilier pour augmenter les capacités d'accueil de la cantine de voisinage.

Retrouvez le reportage de Ma Chaîne Etudiante (MCE) sur cette association lauréates du Prix de la Solidarité Etudiante 2010 sur la chaîne YouTube de la fondation Veolia.