Trois ans d'étude sur les mers et océans pour modéliser le changement climatique et son impact sur notre biosphère

Outre la fonte des glaces et la variation du niveau des mers,le réchauffement du climat affecte gravement les écosystèmes océaniques qui assurent la production des bioéléments nécessaires à la vie sur terre et régissent les cycles du carbone et de l'oxygène.

Malgré l'importance de leur rôle, la diversité et la physiologie des diverses espèces de planctons constituant la base des écosystèmes océaniques restent largement méconnues. Si l'observation satellitaire fournit des informations sur l'activité photosynthétique en surface des océans, seules les études et les analyses menées sur ces phénomènes à des profondeurs plus grandes - là où cette activité est maximale - permettra de connaître la diversité et la distribution des espèces planctoniques afin de mieux les préserver.

C'est dans ce but que le programme scientifique Tara Oceans initié par la fondation Tara, avec le concours d'Agnès b, la région Bretagne et l'agence Nationale de la recherche a pu être conduit.

Fort de 7 expéditions historiques menées à bien en Arctique, Antarctique, en Patagonie, au Groënland et en Géorgie du Sud, la goélette polaire qui a déjà permis aux scientifiques une dérive de 507 jours à travers la banquise, appareillera de Lorient, en septembre prochain, pour un périple de trois ans couvrant plus de 150 000 kilomètres sur toutes les mers du globe.

À bord du « Tara » 22 scientifiques multidisciplinaires, issus de 10 pays, se sont relayés pour couvrir plus de 12 domaines de recherche fondamentale

Les travaux de physique, de biologie, de génomique, de taxonomie et d'océanographie viseront à modéliser l'impact du changement climatique sur les océans ; ils permettront de générer une banque d'archives unique, accessible à l'ensemble de la communauté scientifique, grâce, notamment, à l'association de la taxonomie classique et des nouveaux systèmes d'imagerie cellulaire en 3D.

Inédite et innovante, cette expédition impliquant dans son suivi plus de 500 scientifiques ainsi qu'un réseau d'une cinquantaine de laboratoires et instituts internationaux, portera également un important programme de sensibilisation et d'éducation scolaire et extrascolaire international basé sur une plateforme pédagogique multimédia, animée par un réseau d'associations.
(Sur France 3, l'émission Thalassa a d'ores et déjà choisi Tara Oceans comme fil rouge de la saison 2009-2010.)

Tara Oceans, un voyage aux sources de la biodiversité

Pendant trois ans, le navire d'expédition Tara a sillonné les mers et les océans pour récolter des données précieuses pourl'étude du fonctionnement des écosystèmesmarins et de leur rôle dans l'équilibre écologiquede la planète.

L'expédition a été lancée pour étudier l'ensemble des micro-organismes marins, mais aussi les caractéristiques de leur environnement. Ainsi, 115 000 kilomètres ont été parcourus et plus de 27 000 échantillons de micro-organismeset de récifs coralliens ont été recueillis.

Au-delà du défi scientifique, l'équipe de Tara Oceans a aussi relevé un challenge pédagogique. Un important programme de sensibilisation et d'éducation scolaire et extrascolaire international, basé sur une plate-forme multimédia et animé par un réseau d'associations, a été conduit sur le thème de la protection des océans. Des manifestations et des conférences ont été organisées pendant les escales, notamment à Rio de Janeiro lors du Sommet de la Terre 2012, au cours desquelles 5 000 enfants ont eu l'opportunité de monter à bord de la goélette Tara.

Un trésor inestimable

Le projet Tara Oceans a mis le cap sur la recherche. Il se poursuit désormais en laboratoire, où les échantillons récoltés vont être étudiés.

L'expédition Tara Oceans a ouvert la voie à un important programme derecherche collaborative : le projet Oceanomics(1). Lancé le 21 mars 2013, lauréat des Investissements d'avenir(2) dans la section « Biotechnologies et Bioressources », il va permettre de structurer une base de données éco-morphogénétiques issues des échantillons planctoniques.

« Le projet Oceanomics va tout d'abord explorer cette collection unique par des méthodes de séquençage ADN et d'imagerie à très haut débit, permettant de comprendre qui sont les organismes du plancton, quels sont leurs gènes et leur génome, et comment ils s'organisenten fonction des paramètres environnementaux », explique Colomban de Vargas, coordinateur d'Oceanomics.

Ces connaissances approfondies de la biodiversité fonctionnelle du plancton à l'échelle mondiale seront ensuite transférées vers des études plus ciblées dans plusieurs domaines d'application : biocarburants, pharmaceutique, etc.

La Recherche et innovation de Veolia (VERI) participera à cet autre voyage au long cours - cinq à dix ans de recherche - en contribuant au transfert des bioressources marines planctoniques vers les acteurs économiques.

(1) World Ocean Bioressources, Biotechnologies, and Earth-system Services.

(2) Le programme gouvernemental des Investissements d'avenir a pour objectif de favoriser l'innovation et la compétitivité dans l'enseignement supérieur et la recherche en France.

« Retour de Tara Oceans : Cap sur la recherche »

Tara Oceans vient de boucler son odyssée du monde planctonique. Audacieuse et féconde, l'aventure n'est pourtant qu'un prélude à un vaste travail d'analyses. Que vont révéler les données récoltées sur le fonctionnement des écosystèmes marins et leur rôle dans l'équilibre écologique de la planète ?

Téléchargez l'article de Planète International - Eté 2012
  • Tara Méditerrannée (2014) : Direction la Méditerranée pour étudier l'impact du plastique sur l'écosystème
  • Tara Pacific (2015-2018) : Protéger les récifs coralliens par une meilleure compréhension de leur évolution face aux changements climatiques et aux perturbations écologiques de notre planète. 
  • Publication
    « Retour de Tara Oceans : Cap sur la recherche »

    Tara Oceans vient de boucler son odyssée du monde planctonique. Audacieuse et féconde, l'aventure n'est pourtant qu'un prélude à un vaste travail d'analyses. Que vont révéler les données récoltées sur le fonctionnement des écosystèmes marins et leur rôle dans l'équilibre écologique de la planète ?

    Téléchargez l'article de Planète International - Eté 2012
  • Autres projets soutenus
    • Tara Méditerrannée (2014) : Direction la Méditerranée pour étudier l'impact du plastique sur l'écosystème
    • Tara Pacific (2015-2018) : Protéger les récifs coralliens par une meilleure compréhension de leur évolution face aux changements climatiques et aux perturbations écologiques de notre planète.