News & newsletter
26 août 2015

La fondation Veolia intervient dans un camp de réfugiés irakiens

Depuis plusieurs mois, le Kurdistan irakien doit faire face à un afflux de réfugiés qui fuient devant l’avancée de Daesh (Etat islamique) dans la région. A la demande du ministère des Affaires étrangères, la fondation Veolia s’est mobilisée pour participer à l’amélioration des conditions de vie des populations dans le camp de Bardarash.

La fondation Veolia intervient dans un camp de réfugiés irakiens
Sollicitée par le ministère des Affaires étrangères (MAE), la fondation Veolia a répondu présent, cet été, dans le Nord de l’Irak. Veoliaforce a été mise à disposition pour participer à une mission d’évaluation du camp de Bardarash, situé entre Mosul et Erbil. Une population de 9 000 personnes, principalement issue de l’ethnie shabak, et persécutée par Daesh, s’y est installée en quelques mois.
 
La fondation Veolia intervient dans un camp de réfugiés irakiens
Le projet du MAE vise à améliorer les conditions de vie des populations dans le camp et a vocation à être monté en partenariat avec les entreprises françaises, les ONG et les collectivités territoriales intéressées. L’intervention de Veoliaforce a permis d’évaluer l’alimentation en eau potable des 3 000 tentes sorties de terre pour héberger les réfugiés. Le diagnostic établi a conduit l’ONG Première Urgence - Aide Médicale Internationale, présente sur place, à engager un programme d’actions pour améliorer l’accès à l’eau dans le camp.
 

Retrouvez le témoignage de David Poinard, volontaire Veoliaforce parti sur le terrain.