L'Aquaforce 5000

Unité mobile de traitement de l'eau, l'Aquaforce 5000 permet de fournir 20 litres d'eau potable par personne et par jour à une population de 5000 personnes.

Aquaforce 5000 - Infographie


L’unité mobile

  • Une unité mobile de production d’eau potable autonome (5 m3/h) devenue un standard de l’intervention humanitaire d’urgence. La Croix-Rouge française en a fait l’un de ses équipements récurrents en missions.
  • Une robustesse à toute épreuve, née des très nombreux déploiements opérés et des retours d’expériences recensés.
  • Une filtration de première génération, aux procédés classiques et stabilisés, à base de sable et charbon.
 

​Un traitement de l’eau en trois étapes

  1. Une première étape de décantation au sulfate d’alumine permet de réduire fortement la charge de l’eau brute.
  2. L’eau décantée passe ensuite par un filtre à sable pour éliminer la totalité des protozoaires et une partie des bactéries.
  3. Le protocole est complété par une filtration sur charbon pour traiter la couleur, l’odeur et certaines pollutions complexes. Le reste des bactéries et des virus encore présents dans l’eau sont éliminés grâce à une injection de chlore qui permet la rémanence dans l’eau distribuée.

Sur le terrain

​Haïti, 2010 : post-séisme (ACF, Croix-Rouge française)

La fondation Veolia a participé à la réponse humanitaire après le séisme intervenu en janvier 2010. Parmi les ressources envoyées sur le terrain, une Aquaforce 5 000 a été déployée avec ACF en centre‑ville pour distribuer de l’eau potable dans deux quartiers de Camp Vert et Bois Patate. Deux autres unités ont permis d’alimenter l’hôpital Ofatma, un centre de santé primaire de la Croix‑Rouge et 54 points de distribution.
 

Irak, 2014 : camp de déplacés (Croix-Rouge française, Quai d’Orsay)

Trois unités ont été installées à Dohuk, dans le Kurdistan irakien, où des milliers de déplacés ont afflué pour fuire Daech. Déployées avec la Croix-Rouge française et dans le cadre du partenariat de la fondation Veolia avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, les Aquaforces 5 000 ont permis d’approvisionner en eau potable 50 000 personnes.
 
Aquaforce 5000 - Sur le terrain
 

Equateur, 2016 : post-séisme (Sécurité civile française)

Après le séisme intervenu en avril 2016, les autorités françaises ont répondu à la demande d’assistance internationale lancée par les autorités équatoriennes. Aux côtés de la Sécurité civile française, les experts Veoliaforce, issus notamment de la filiale locale Interagua, ont déployé des Aquaforce 5 000 pour alimenter, par camions‑citernes, des villages touchés par le séisme.
 

Irak, 2017 : formations de volontaires du Croissant-Rouge irakien

A Erbil et Mossoul, la fondation Veolia a formé des volontaires du Croissant-Rouge irakien à l’installation, l’exploitation et la maintenance d’unités mobiles de traitement de l’eau de type Aquaforce 5 000. L’objectif était de développer les compétences en matière d’alimentation en eau en situation d’urgence.
 


L'installation d'une Aquaforce 5000 en images animées :