Regards de Rhône, Rhône en rêves, Rhône en vrai

L'objectif de l'association lyonnaise SeA Sciences et Art est d'initier les enfants de la région Rhône-Alpes au développement durable. Pour cela, SeA, Science et Art met en place des projets de découverte qui passent par le croisement des arts et des sciences et qui favorisent les liens entre générations.

« Près de 9 000 élèves ont participé au programme Regards de Rhône depuis le début de cette aventure, c'est uneréussite ! »

Pascale Ceccaldi

L'association lyonnaise SeA Sciences et Art existe depuis 2000 et propose selon la double devise Créer pour aimer et apprendre et Créer pour aimer et préserver, des activités pédagogiques d'éducation à l'environnement par la culture artistique. Plusieurs programmes ont ainsi été développés, dont des animations dans le cadre du plan d'éducation au développement durable du Grand Lyon : visites de la station d'épuration de Pierre-Bénite, programme pédagogique Anneau Bleu, animations Val-de-Saône et Regards de Rhône, Rhône en rêves, Rhône en vrai, un projet phare de la campagne pédagogique régionale fleuve, labellisée plan Rhône (Région Rhône-Alpes, Agence de l'Eau RMC).

Sensibiliser les enfants à long terme et en profondeur

C'est ainsi que, depuis 2003, chaque année scolaire les enfants et les enseignants des écoles primaires situées dans les 200 communes riveraines du Rhône sont invités à explorer leur fleuve pour en faire un portrait artistique géant collectif (par classe). Du fait de sa dimension récréative, le projet est également proposé aux centres de loisirs et aux centres d'enfants handicapés. Pour accompagner les enseignants dans cette aventure au cours de l'eau, une mallette pédagogique est mise à leur disposition. Composée de livrets, pour les enseignants, et de récits à destination des élèves, cette dernière élaborée spécifiquement pour le territoire du Rhône, donne les moyens à chacun d'adapter l'exploration proposée à son fleuve local. Une éducation à l'eau et au fleuve qui se veut ludique et adaptée aux enfants et à leur vision du monde en partant de leur vécu propre et de la mémoire familiale marquée par l'usage de l'eau du fleuve. Avec une fourchette de 50 à 100 classes ou groupes d'enfants par an, ce n'est pas moins de 9 000 enfants qui ont (re)découvert leur fleuve et l'impact de l'élément eau sur leur vie.

La fondation Veolia soutient ce programme de découverte du fleuve Rhône.