Ouragan Matthew : la fondation Veolia intervient en Haïti

Alors que le pays se relève difficilement du terrible tremblement de terre survenu en 2010, une nouvelle catastrophe naturelle frappe Haïti dans la nuit du 3 au 4 octobre 2016 : un ouragan de catégorie 4, baptisé Matthew, qui fait plusieurs centaines de victimes. La région sud-ouest du pays est la plus durement touchée : de nombreuses villes sont dévastées. Parmi elles, la ville de Jérémie est détruite à 80 %. Un bilan provisoire de la coordination humanitaire des Nations unies (OCHA) fait état de 2,1 millions de personnes sinistrées. 1,4 million de personnes ont besoin d’une aide humanitaire, et plus de 800 000 personnes sont en situation d’insécurité alimentaire.


Dans les jours suivant le passage de l’ouragan, l’ONG française ACTED sollicite la fondation Veolia pour organiser une mission d’urgence humanitaire.

Sur la plateforme humanitaire de Massy-Palaiseau (91), où la Fondation stocke son matériel d’urgence, une équipe de volontaires se mobilise pour préparer et conditionner deux tonnes de matériel de potabilisation de l’eau et assurer leur transport vers Haïti.

Un avion affrété par le ministère des Affaires étrangères quitte Paris le 10 octobre, avec à son bord :
  • 6 stations de potabilisation d’eau Aquaforce 500, d’une capacité unitaire de 2 m3 par heure.
  • 6 bâches de stockage, d’une capacité unitaire de 3 m3.
  • Du matériel de pompage pour transporter et distribuer de l’eau par camion.
Haïti, 2016 - infographie

​Le 11 octobre, un membre de la fondation Veolia et un volontaire de l’équipe d’intervention Veoliaforce s’envolent pour Port-au-Prince. Ils sont chargés dans un premier temps de réceptionner le matériel et d’organiser son transfert vers les lieux prioritaires identifiés par la coordination humanitaire des Nations unies et la Direction Nationale de l’Eau Potable (Dinepa), là où les besoins en eau potable sont les plus importants. En parallèle, ils procèdent au recrutement de 7 membres du personnel de l’ONG Acted, qui seront par la suite formés à l’utilisation des stations Aquaforce 500 et assureront leur exploitation au quotidien. 
Steve Mougin
Steve Mougin est technicien développement au sein de Veolia depuis 2009. Basé à Chambéry, en Savoie, il est chargé de...
Damien Machuel, recadré-2
Chef de projet à la fondation Veolia, Damien Machuel veille au bon déroulement de missions d’urgence humanitaire...
Louis-Joseph Jourdana
Collaborateur de Veolia depuis 16 ans, Louis-Joseph Jourdana est technicien d’usine. Il intervient au quotidien...

Un deuxième volontaire Veoliaforce vient renforcer l’équipe quelques jours plus tard. En parallèle, les collaborateurs de Veolia en Guadeloupe se mobilisent et apportent leur soutien à la Fondation.

Le 15 octobre, l’ensemble du matériel d’urgence quitte Port-au-Prince pour rallier les sites de déploiement. Les unités Aquaforce 500 sont acheminées à bord d’hélicoptères de l’armée américaine, l’état des routes étant trop incertain pour envisager un transfert par camion. Trois unités sont convoyées vers la côte sud du pays : deux à Port-à-Piment, et une près de Chardonnières située plus à l’ouest.
 
Veoliaforce en Haïti, octobre 2016
PDF - 5.29 Mo
Trois autres unités sont transportées jusqu’à Dame-Marie, à l’ouest d’Haïti.

L’équipe Veoliaforce, accompagnée des membres de l’ONG ACTED, rejoint Port-à-Piment en voiture, afin de débuter la formation théorique et pratique du personnel, mettre en place le matériel, et commencer rapidement la production et la distribution d’eau potable. Une fois toutes les stations opérationnelles, l’équipe Veoliaforce accompagne les collaborateurs d’ACTED pendant plusieurs semaines, pour s’assurer qu’ils ne rencontrent aucune difficulté dans l’utilisation du matériel.
*
* *
 

Retrouvez un extrait du reportage consacré par Arte à l'intervention en Haïti et à la présence de la fondation Veolia sur place :

Un reportage de Gwenlaouen Le Gouil et Thomas Lhoste, 19 novembre 2016. Arte GEIE / Nova Prod - France 2016