Ressources médias
Actualités
26 avril 2017

Succès du programme d’apprentissage de Créaquartier

Soutenue par la fondation Veolia, Créaquartier se développe à vitesse grand V : les quatrième et cinquième promotions de son programme d’apprentissage de la sérigraphie numérique arriveront d’ici l’été et une salariée supplémentaire vient renforcer l’équipe d’encadrants.

Ils sont tous deux diplômés d’école de commerce et se sont engagés au service de la jeunesse du XIXe arrondissement de Paris. Pour Lucas Gorsky et Jonathan Verger, fondateurs en 2013 de l’association Créaquartier, l’objectif est de soutenir des jeunes du XIXe arrondissement de Paris en situation de décrochage scolaire. Soutenue par la Fondation, elle a conçu un programme éducatif concret, efficace et gratuit en s’appuyant sur un réseau d'entreprises du quartier qui acceptent de prendre des jeunes en immersion. Les matinées sont consacrées à la découverte d’un métier porteur, les après-midis à des ateliers de développement personnel et d’initiation à l'entrepreneuriat.

Le programme Jeun_ESS_Créative, qui propose d’apprendre la sérigraphie numérique, connaît un vrai succès. La quatrième promotion intègre le programme en avril, avant une cinquième génération en juin. Les jeunes créent des visuels et logos qui sont ensuite exploités sur des supports textiles : tee-shirts, tote bags, etc.
 


L’activité suscitant un certain enthousiasme, un partenariat a été conclu avec la Mission locale de Paris début 2017. Dans le cadre du dispositif « Garantie Jeune », Créaquartier reçoit chaque moi entre 10 et 20 jeunes adressés par la Mission.

Pour les encadrer, l’association compte une salariée supplémentaire. Cette nouvelle embauche permet aussi d’envisager l’avenir : Créaquartier réfléchit à une formation qualifiante de six mois sur les métiers de développeur. Elle pourrait également déménager pour de plus grands locaux. L’ambition tient en quelques mots : donner les clés des métiers de demain à une jeunesse en situation difficile.