Contact
Demande de soutien

Vous êtes porteur d'un projet susceptible de répondre à la mission et aux priorités de la fondation Veolia ?

Le Jardin Forêt de la Bibliothèque François Mitterrand s'ouvre au public

Même s'il reste inaccessible aux visiteurs, le jardin situé au centre de la Bibliothèque François-Mitterrand, à Paris, est plus que jamais visible au travers de grandes baies. Une exposition permanente va permettre de découvrir sa biodiversité.

L'architecte de la grande bibliothèque François-Mitterrand, Dominique Perrault, avait souhaité offrir aux chercheurs et aux visiteurs présents sur le site un lieu serein et végétal. Il a donc conçu un jardin de près d'un hectare au centre des salles de recherches et de travail.

Treize ans après l'ouverture de la bibliothèque, ce milieu protégé des interventions humaines - hormis celles des professionnels de l'aménagement paysager - constitue un havre de paix pour la faune et la flore qui s'y développent. Ainsi, certains oiseaux comme les faucons pèlerins y ont trouvé refuge alors qu'ils avaient presque déserté la ville. Des inventaires de la faune (hors insectes) et de la flore ont été réalisés, et même s'ils doivent être régulièrement mis à jour, ils constituent d'ores et déjà une source précieuse d'informations. En outre, un inventaire des insectes sera effectué.

Tout sera donc prêt très bientôt pour présenter gratuitement les richesses de ce jardin au million de visiteurs qui fréquentent chaque année la grande bibliothèque.

Une exposition permanente et multimédia

Des planches composées de reproductions naturalistes des collections du département des Sciences et des techniques seront exposées sur des lutrins dans les déambulatoires de la bibliothèque d'étude du haut du jardin, face aux baies vitrées. Chacune d'entre elles sera accompagnée d'une documentation sur l'espèce (date d'installation, rôle dans l'écosystème...) devant laquelle le panneau est installé. Des adhésifs pourront être installés sur les surfaces vitrées afin d'orienter les yeux du visiteurs. Ils rejoindront alors des adhésifs installés après la tempête de 1999 afin d'empêcher les oiseaux de se projeter sur le reflet de la forêt dans les vitres. Enfin, des planches en braille et des bornes sonores sont prévues pour les visiteurs non et malvoyants.

La Fondation Veolia participe au financement de ces différents supports. Cette exposition complètera le dispositif mis en place par la Bibliothèque Nationale de France dans le cadre de sa politique de développement durable, thème choisi comme l'un des axes forts de son développement.